Comment ”crafter” son job ? Réponses en 6 pistes

Le job crafting : de quoi parle-t-on ? 👷


Ce concept managérial permet de redéfinir les contours de son emploi pour l’adapter à ses besoins.

Parce qu’un job est à construire des 2 côtés, le dialogue entre employé et employeur est primordial pour dessiner un métier qui permette l’épanouissement.

Mal connu, de plus en plus de managers s’emparent du job crafting pour favoriser un équilibre et redonner du sens au travail de leurs équipes.



Mais comment s'y prendre pour s'approprier son job ? 🤓

Wink vous livre les 6 pistes à suivre pour entretenir le plaisir au travail.


Job crafting : une nouvelle façon d’appréhender son travail

Le job crafting, ou la ”fabrication de fonction”, est une pratique managériale qui consiste à adapter le périmètre et les tâches d’un poste aux compétences et aux motivations du salarié. Littéralement, c’est ”l’art de fabriquer son poste de travail de ses propres mains”.

L’objectif ? Retrouver du plaisir et de l’engagement dans son travail au quotidien. 🧘‍♀️


Mais comment s’y prendre ? Il existe de multiples façons de s'approprier son job.

Par de petits aménagements de l'espace ou de l’ambiance, le collègue qui s'entoure de plantes vertes, ou celle qui ne travaille qu'en musique, ou par des transformations plus profondes tel que le changement de statut.


Il est possible de jouer ainsi sur différents critères :

  • Les tâches : tant sur la quantité que sur leurs natures même,

  • L’organisation : laisser place à des moments de pause pour certains, rester flexible grâce au télé-travail pour d’autres,

  • Les outils et méthodes de travail : automatiser les tâches chronophages et sans plus-value, choisir de digitaliser,

  • Les relations interpersonnelles : valoriser le côté humain de l’entreprise en cherchant à mieux connaitre ses collègues, participer ou créer des moments conviviaux pour produire du lien dans l’équipe.

Ces stratégies proactives et auto-initiées permettent alors au salarié de façonner son job imparfait pour le mettre à sa main et le rendre plus agréable et satisfaisant. En donnant du sens à son travail, le collaborateur se créé ainsi un environnement sain et agréable. 💼

Et du côté du manager, valoriser le job crafting réalisé dans votre entreprise auprès des nouveaux talents sera un argument de plus pour attirer les candidats qualifiés.


Comment crafter son job ?

Pas de panique : le plaisir au travail peut se redécouvrir et se réimplanter pas à pas. Le tout est de savoir identifier les sources d’angoisse ou les lacunes du quotidien pour se ré-approprier son métier.

Bref, il faut partir à la conquête de son propre plaisir au travail !

1ère partie : identifier

➡️ Faire un état des lieux 📝


Pour cela, évaluez votre degré de satisfaction suivant les tâches de votre quotidien professionnel, par exemple sur un échelle de 1 à 10.

Une fois le diagnostic posé, il s’agit de creuser la source du désamour.

Quelques questions pour cerner ce qui ne va pas :

  • Qu’est-ce qui coince dans mon travail ?

  • La nature de ce que je fais ?

  • La façon dont je le fais ?

  • Les personnes avec qui j’évolue ?

  • De quoi aurais-je besoin pour que cela change ?

  • De sens ? De respect ? De défis ? D’appartenance ? D’autonomie ? De reconnaissance ?

Une fois ces points d’amélioration identifiés, il faut désormais se demander sur quelles modalités vous pouvez agir, quel angle aborder pour transformer votre métier.



➡️ Imaginer la fiche de poste idéale 🔎


Quel est le métier de vos rêves ?

Pour transformer votre quotidien professionnel, décrivez d’abord l’emploi qui vous correspond le mieux !


En effet, que mettriez-vous dans votre poste pour qu’il soit pleinement satisfaisant ?

Laissez libre cours à votre créativité pour y inclure tout ce qui vous passe à l’esprit. Réfléchissez aux valeurs qui correspondent à votre job idéal, et ajoutez-y même une compétence que vous souhaitez développer, une tâche que vous aimeriez réaliser ou un environnement de travail dans lequel vous voulez évoluer.


De la sorte, vous construirez un emploi sur-mesure qui a du sens et en accord avec vos valeurs.



➡️ Crafter à plusieurs 🤝

Collaborer pour explorer les axes d’amélioration possibles est la clé !

En effet, croiser les idées et points de vue de vos collègues ne pourra que vous aider à imaginer un job satisfaisant à l’égard de tous.


Mettez ceux-ci à contribution pour réfléchir ensemble à la façon d’adapter votre propre job, ainsi que le leur.

Même, cela donnera peut-être envie à vos collaborateurs de s’imaginer pour eux-aussi un job qui leur ressemble davantage !




2ème partie : transformer son job

  • Pourquoi ? 👀

Parce que c’est bon pour la performance mais parce que le job crafting participe aussi à entretenir la débrouillardise et l’estime de soi !


Les tâches effectuées dans le plaisir sont en effet mieux effectuées et plus vite : le bonheur au travail décuple la performance.

Inventer les moyens de mettre en œuvre les changements nécessaires à l’amélioration du quotidien professionnel rend plus ouvert à toutes les sources de créativité (débrouillardise, imagination, …). Et ces qualités ne pourront que nourrir l’efficacité personnelle !


De plus, avoir davantage de responsabilités dans la construction de son propre plaisir au travail donne le sentiment de piloter sa vie professionnelle plutôt que de la subir. C’est valorisant et motivant : les résultats obtenus alimentent l’envie d’aller plus loin et favorisent l’engagement. Façonner son job en fonction de ses valeurs, de ses appétences et de ses besoins permet de minimiser l’ennui, de retrouver du sens et de la motivation au travail.


  • Comment ? 🙌

N’attendez pas demain pour vous mettre en mouvement !


Le job crafting fait appel à votre créativité. C’est aussi ce qui rend la démarche amusante : prenez cela comme un jeu : innovez, inventez et proposez !


Mais il ne s’agit pas de faire table rase ! La priorité doit rester sur les tâches pour lesquelles vous êtes employés.

Il fait alors mesurer l’impact de ce que vous souhaitez mettre en place sur les autres grâce au dialogue avec vos collègues expliqué plus tôt. En effet, si d’autres personnes sont impactées par vos changements, assurez-vous que cette nouvelle façon d’appréhender votre emploi soit aussi pour le bien du collectif.


  • GO ! 💯

Vous passez en mode solutions et stratégies !

Quelques conseils pour démarrer sans accroc votre job crafting :


- Savoir refuser,

- Savoir demander,

- Clarifier ses envies,

- Dialoguer avec vos collaborateurs,

- Partagez votre ressenti,

- Ayez confiance en vous et en ce qui vous rend heureux,

- Jouez aussi sur le changement de votre environnement de travail,

- Déléguez ce qui peut l’être,

- Cherchez à développer de nouvelles compétences.


Alors, qu’attendez-vous pour donner une seconde jeunesse à votre vie professionnelle ? 🤔


Quels que soit votre position hiérarchique, votre statut ou la fonction de votre emploi, nous sommes tous en mesure d’apporter des adaptations significatives en termes de plaisir, de motivation et d’efficacité génératrice de satisfaction, pour peu que nous en ayons l’envie.

De plus, permettre le job crafting dans l’entreprise est aussi gage d’attractivité. Cette flexibilité sera forcément perçue comme un plus et permettra à vos collègues de s’épanouir.


Dès lors, valoriser le job crafting auprès des nouveaux collaborateurs est un argument à mettre en avant de plus pour convaincre un talent !

Nos 5 arguments pour persuader un candidat de venir chez vous dans cet article.


À très bientôt ! 👋


L'équipe Wink