Conseils aux candidats pour dĂ©crocher un job ! đŸ’ĄđŸ‘šâ€đŸŽ“đŸš€đŸŸ

Avis aux candidats de France et de Navarre : vous rechercherez un nouvel emploi Ă  l’issue du confinement, plus d’excuses pour ne pas prĂ©parer vos prochains entretiens !


L’équipe WINK dĂ©voile sa recette et vous donne ses clĂ©s pour dĂ©crocher le job de vos rĂȘves.

En cette pĂ©riode de confinement, aprĂšs avoir Ă©puisĂ© le stock restant de chocolat dans les placards, visionnĂ© et re-visionnĂ© l’intĂ©gralitĂ© de vos sĂ©ries prĂ©fĂ©rĂ©es, vous ĂȘtre occupĂ©(e) de votre infatigable progĂ©niture et attrapĂ© une tendinite au pouce en jouant aux jeux vidĂ©os, une seule question demeure : Comment occuper le reste de vos journĂ©es ?

Dans ce cas : No worries ! Nous avons pensé à vous.

En effet, puisqu’il est Ă©vident que nous ne resterons pas confinĂ©s Ă  jamais chez nous (n’en dĂ©plaise Ă  la Reine des Neiges), nous vous proposons d’utiliser votre temps Ă  bon escient en prĂ©parant la sortie de crise : soyez fin prĂȘt(e) Ă  en dĂ©coudre lors de vos prochains entretiens d’embauche grĂące Ă  nos conseils – Comme dit le dicton : Un homme averti en vaut deux (une femme aussi
).

Tout d’abord, notons que malheureusement, beaucoup de candidat(e)s se disent encore aujourd’hui (Ă  tort) qu’il suffit de capitaliser sur leurs talents d’orateur pour prĂ©tendre Ă  un poste de commercial(e) en se prĂ©sentant, la fleur au fusil, aux entretiens sans mĂȘme s’y ĂȘtre prĂ©parĂ©(e) : qu’à cela ne tienne et tant mieux si cela fonctionne. Cependant, chez WINK nous qualifierons cette insouciante stratĂ©gie d’erreur de dĂ©butant(e) ! Pour d’autres plus studieux, vous parcourez de longues heures le site et les valeurs de l’entreprise cible en apprenant les contenus par cƓur afin de faire bonne impression le moment venu : c’est dĂ©jĂ  mieux mais quand on peut faire simple, pourquoi faire compliquĂ© ?

Décomposons alors le processus de réussite de vos entretiens en 3 étapes :

  1. · Avant l'entretien

  2. · Pendant l'entretien

  3. · AprÚs l'entretien



1- AVANT L’ENTRETIEN

a) Dressez le bilan de votre situation actuelle :

Papier & Stylo ou Ordinateur & Clavier en main, quel que soit le moyen, posez-vous et prenez le temps de décomposer votre expérience professionnelle (débutante ou non). Pour cela, il est essentiel de vous poser au moins les 6 questions suivantes en y répondant précisément :

  1. Qu’ai-je accompli jusqu’à prĂ©sent ?

  2. Quels Ă©taient mes objectifs fixĂ©s (par l’entreprise OU l’école ET par moi-mĂȘme / quantitatifs ET/OU qualitatifs)

  3. Quels rĂ©sultats chiffrĂ©s ai-je obtenu ? (Par exemple : chiffre d’affaires dĂ©veloppĂ©, nombre de nouveaux clients obtenus, croissance enregistrĂ©e par rapport Ă  n-1...)

  4. Quelles compétences ai-je développées ? (Professionnelles & Personnelles / Hard Skills & Soft Skills)

  5. Quelle satisfaction en ai-je tirée ?

  6. Vers oĂč / Vers quoi je souhaite aller ? (Secteur d’activitĂ©, Ă©volution de poste, changement de clientĂšle (BtoC vers BtoB) 
)

  7. (Toute question que vous jugerez utile : libre Ă  vous !)

Ce questionnement est la clĂ© qui conditionnera la suite de vos dĂ©marches car il vous permettra de dresser une vue objective et globale de votre situation. Si toutefois vous Ă©tiez tentĂ©(e) de zapper cette Ă©tape : NE LE FAITES SURTOUT PAS / NO WAY. En effet, elle vous facilitera la tĂąche notamment pour vous approprier notre mĂ©thodologie de prĂ©sentation (dĂ©taillĂ©e pour l’entretien) et renforcera votre crĂ©dibilitĂ© vis Ă  vis des recruteurs.

b) Bien cibler votre futur employeur :

Votre projet est clairement défini : votre introspection réfléchie vous a permis de mettre en relief vos envies, vos compétences et vos qualités personnelles : Parfait ! La chasse aux employeurs est ouverte.

STOP ! Avant de foncer tĂȘte baissĂ©e et de rĂ©pondre aux annonces Ă  tout va : posez-vous Ă  nouveau. Vous n’ĂȘtes pas en train d’acheter un paquet de pĂątes ou de papier toilettes en veille de confinement mais bien en train de construire votre futur quotidien. Vos prĂ©cieuses qualitĂ©s mĂ©ritent donc d’ĂȘtre elles aussi partagĂ©es Ă  bon escient auprĂšs de l’entreprise qui vous mĂ©ritera et surtout, qui vous correspond.

Renseignez-vous donc ! Fort heureusement pour vous : confiné(e) seul(e) ou accompagné(e) dans vos intérieurs, il vous reste un ami toujours fidÚle : GOOGLE et son petit frÚre Linkedin.

- Consultez les sites des entreprises Ă  la pĂȘche aux informations utiles (actualitĂ©s, valeurs de l’entreprise, derniĂšres innovations), inutile de tout retenir. Contentez-vous de vous instruire sur votre future maison.

- Dans cette mĂȘme continuitĂ©, faĂźtes un tour sur les sites d’avis employeurs (Indeed ou GlassDoor par exemple), en vous mĂ©fiant de ne pas prendre toutes les informations disponibles pour argent comptant. Prenez la tempĂ©rature et relevez d’éventuelles questions Ă  creuser finement en entretien. Soyez curieux(se) mais restez critique !

- Activez le mode dĂ©tective : si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait (il n’est jamais trop tard), crĂ©ez-vous une page LinkedIn et faĂźtes vos premiers pas sur le premier rĂ©seau social professionnel mondial ! Soyez visible avec une prĂ©sentation complĂšte et soignĂ©e de votre profil et parcourez la mine d’or qui s’offre Ă  vous. Nous ne saurions vous dĂ©conseiller d’aborder des employĂ©s de l’entreprise ciblĂ©e, directement sur LinkedIn afin d’échanger sur leur quotidien dans la SociĂ©tĂ© : un puissant outil pour vous faire une idĂ©e et rĂ©cupĂ©rer de l’information directement Ă  la source. AprĂšs tout, les employeurs se renseignent bien auprĂšs de vos anciens managers, pourquoi pas vous ?



2 - PENDANT L’ENTRETIEN

Vous avez dĂ©crochĂ© l’entretien tant escomptĂ© dans l’entreprise qui vous fait vibrer (ou pas), mais quoi qu’il en soit, si vous avez postulĂ©, c’est que vous y trouviez un intĂ©rĂȘt !

C’est donc le jour J, vous pĂ©nĂ©trez dans la fosse aux lions et vous seul avez les cartes en mains pour vous vendre et dĂ©crocher le contrat.

Adoptez donc le bon Ă©tat d’esprit et voyez les choses simplement : vous ĂȘtes un produit.


Certes c’est un peu rĂ©ducteur, nĂ©anmoins, cette vision devrait vous permettre de rĂ©duire votre stress et de vous mettre rĂ©ellement dans une logique de vente, au mĂȘme titre que vous Ă©tiez l’ambassadeur(drice) d’une marque, d’un produit ou d’un service jusqu’à prĂ©sent.

Votre objectif est simple : Faire matcher votre offre (VOUS) avec le besoin de l’entreprise (LE POSTE A POURVOIR).

GrĂące Ă  la prĂ©paration de votre rendez-vous, Ă  votre bonne comprĂ©hension de l’environnement professionnel et des enjeux du poste, vous devriez pouvoir mettre facilement en avant vos expĂ©riences en les reliant Ă  l’opportunitĂ© proposĂ©e. Tout au moins, la mĂ©thodologie suivante devrait vous permettre d’avoir un discours percutant qui s’inscrira dans cette logique.

La parole est Ă  vous.

a) - Remercier et Introduire

Tout d’abord, remercier les interlocuteurs qui vous reçoivent en dĂ©but d’entretien ne devrait pas vous desservir : allez-y gaiement donc (enfin pas trop quand mĂȘme) ! C’est d’une Ă©vidence rare nous direz-vous. C’est vrai. Cependant, beaucoup de candidat(e)s oublient de le faire : une petite piqĂ»re de rappel n’a jamais fait de mal Ă  personne.

Introduire votre prĂ©sentation sous la forme d’un plan pour cadrer le discours et donner de la lisibilitĂ© aux recruteurs. Voici ce que nous vous suggĂ©rons :

« Pour commencer, je vais vous prĂ©senter mon parcours acadĂ©mique avant de dĂ©velopper mes expĂ©riences professionnelles qui font sens avec l’opportunitĂ© que vous proposez et je concluerai sur une synthĂšse de ma prĂ©sentation »

A retenir :

- Une bonne présentation ne dure pas plus de 10 minutes. Si vous avez la syntaxe longue, entraßnez-vous à respecter ce délai en amont.

- Inutile de parler de toutes vos expĂ©riences. SĂ©lectionnez ce que vous voulez dire en expliquant pourquoi il vous semble plus pertinent d’insister sur ces points par rapport au poste Ă  pourvoir. Si des questions arrivent sur des expĂ©riences non dĂ©taillĂ©es, vous y rĂ©pondrez.

L’esprit de synthĂšse sera donc davantage apprĂ©ciĂ© que les phrases Ă  rallonge.



b) – MĂ©thode de l'entonnoir (CQOR)

Pour chacune des expĂ©riences que vous dĂ©ciderez d’évoquer, nous vous invitons Ă  respecter la mĂ©thodologie suivante (la fameuse dont nous vous parlions lors de la phase de l’avant entretien). GrĂące Ă  cette mĂ©thode vous pourrez illustrer vos expĂ©riences de façon synthĂ©tique via vos objectifs et rĂ©sultats obtenus.


CONTEXTE

- Quelles sont les raisons qui vous ont poussĂ©(e) Ă  intĂ©grer l’entreprise ? Le cas Ă©chĂ©ant expliquer le contexte du dĂ©part de la structure prĂ©cĂ©dente en adoptant toujours un discours positif.

- PrĂ©senter le secteur d’activitĂ© de l’entreprise que vous avez rejointe (les interlocuteurs face Ă  vous ne savent pas nĂ©cessairement que l’entreprise xxx Ă©tait spĂ©cialisĂ©e dans la vente de tel type de produits xxx).

- Présenter rapidement le contexte marché : typologie et exemples de concurrents, préciser la typologie de clientÚle (BtoB / BtoC) 


- Donner des infos clés sur la structure : CA / Effectifs / Croissance...

QUOTIDIEN

  • ENTREPRISE : Quel service avez-vous intĂ©grĂ© ? A qui Ă©tiez-vous rattachĂ©(e) ? Comment Ă©tait constituĂ©e votre Ă©quipe ? Quel Ă©tait votre secteur d’intervention ?

  • CLIENTS : Typologie de vos clients et de vos cibles / Interlocuteurs chez vos clients - ex : en BtoB Directeur commercial / Logistique / Achat 


  • SEMAINE TYPE : Quantifiez votre % de fidĂ©lisation versus % de chasse clients / Quantifiez vos dĂ©placements et prĂ©cisez la zone d’intervention ex : 50% Terrain / 50% SĂ©dentaire


  • CYCLE DE VENTE : Cycle court, moyen, long / Vente conseils ou projet 


  • MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL : Comment organisiez-vous vos journĂ©es, votre prospection, vos actions de fidĂ©lisation, quelle stratĂ©gie aviez-vous adoptĂ©e ? 


OBJECTIFS

  • OBJECTIFS CHIFFRÉS (Si possible) : Objectifs fixĂ©s de CA / de marge / de croissance



  • OBJECTIFS QUALITATIFS :

- Relatifs Ă  l’entreprise - ex : amĂ©lioration des process, de l’image de marque 


- Relatif Ă  vous mĂȘme : gain de compĂ©tence en conquĂȘte client / adaptabilitĂ©, etc..


RÉSULTATS

· RÉSULTATS CHIFFRES

· RÉSULTATS QUALITATIFS



c) SynthĂšse

Trop souvent nĂ©gligĂ©e par les candidat(e)s, cette derniĂšre Ă©tape essentielle vous permet d’attirer l’attention des recruteurs et de dĂ©cider des messages que vous souhaitez leur laisser.

Introduire par une phrase d’accroche - par exemple : « Pour conclure, ce qu’il faut retenir de mon parcours / ma prĂ©sentation... »

Faire un rappel en 3 points synthétiques :

  1. Rappeler vos compétences professionnelles en lien avec le poste à pourvoir

  2. Mettre en avant vos qualitĂ©s personnelles qui pourront vous ĂȘtre utiles demain

  3. Rappeler votre projet de carriĂšre, les raisons et les motivations qui vous incitent Ă  postuler



3 – APRÈS ENTRETIEN

En fin calculateur ou tout simplement en tant que candidat(e) poli(e), vous n’aurez pas oubliĂ© de rĂ©cupĂ©rer une carte de visite / une adresse email afin d’adresser vos remerciements Ă  l’issue du rendez-vous pour le temps accordĂ©, tout en renouvelant par Ă©crit votre motivation (sans faute d’orthographe bien sĂ»r !).

Et voilĂ  que quelques jours plus tard : c’est dans la poche ! Vous avez fait bonne impression, vous Ă©tiez prĂ©parĂ©(e), votre discours Ă©tait clair et structurĂ© et vous avez su mettre en avant votre offre (VOUS) en allant chercher les bons leviers d’achat chez votre client (LES RECRUTEURS).



Évidemment, les choses ne sont pas aussi simples, mais nous constatons d’excellents retours des candidat(e)s qui appliquent notre mĂ©thode avec 3 fois plus de promesses d’embauche Ă  l’issue : vous savez donc ce qu’il vous reste Ă  faire
.

Sur ce, bon courage pour les prochaines semaines : on garde le cap et Ă  trĂšs vite pour de nouveaux conseils candidat(e)s !

TOUTE L’EQUIPE WINK



Vous souhaitez plus d'informations ? Nous serions ravis d'échanger sur vos problématiques.

Contactez-nous au 01.87.20.04.80 ou encore sur notre boĂźte mail : contact@wink-lab.com