Qu'est-ce que le Turnover en recrutement ?

Par
Team Wink
5/3/24
2 min de lecture
Partager ce contenu
Turnover (Taux de rotation)

Le monde du recrutement regorge de termes techniques, mais peu sont aussi cruciaux que le "Turnover". Comprendre ce concept est essentiel pour les professionnels RH et les candidats. Mais alors, qu'est-ce que le Turnover et comment impacte-t-il le recrutement ?

Le Turnover, c'est quoi exactement ?

Le Turnover, ou taux de rotation du personnel, est un indicateur clé pour toute entreprise. Il mesure le pourcentage de collaborateurs quittant une société sur une période donnée, volontairement ou non. Un taux élevé peut révéler des problèmes sous-jacents au sein de l'organisation, tandis qu'un taux faible est souvent synonyme de stabilité.

Comment calculer le taux de Turnover ?

Pour calculer le Turnover, il suffit de diviser le nombre de départs par le nombre moyen d'employés sur la période et de multiplier le résultat par 100. Ce chiffre permet aux chargés de recrutement de jauger l'attractivité et la rétention de l'entreprise.

Turnover volontaire vs involontaire : quelles différences ?

Il est important de distinguer le Turnover volontaire, où l'employé choisit de partir, du Turnover involontaire, résultant d'un licenciement ou d'une fin de contrat. Chaque type a des implications différentes pour les stratégies de recrutement.

+100 Modèles d'offres d'emploi gratuits

Téléchargez nos exemples rédigés par des experts du recrutement.

Découvrir nos modèles
telecharger-offre-emploi

Quel impact du Turnover sur les stratégies de recrutement ?

Un Turnover élevé peut être un signal d'alarme, poussant les entreprises à revoir leur processus de recrutement et leur marque employeur. Cela peut aussi signifier un besoin accru en sourcing de candidats et en intégration des nouveaux arrivants.

Quand le Turnover stimule la recherche de talents

Un taux de Turnover élevé peut paradoxalement dynamiser le recrutement, en créant régulièrement de nouvelles opportunités pour les chercheurs d'emploi. Cela incite également les recruteurs à peaufiner leurs critères de sélection pour trouver des candidats plus adéquats.

Les conséquences du Turnover sur la formation et l'intégration

Un Turnover important nécessite souvent des investissements supplémentaires en formation et en onboarding. Chaque départ implique un transfert de connaissances et une adaptation aux nouveaux arrivants, ce qui peut s'avérer coûteux.

Comment réduire le Turnover et optimiser le recrutement ?

Minimiser le Turnover est bénéfique pour la performance d'une entreprise. Cela passe par l'amélioration de l'expérience employé, l'ajustement des offres d'emploi aux réalités du marché et une meilleure communication interne.

Améliorer la qualité de vie au travail pour fidéliser

Une approche centrée sur la Qualité de Vie au Travail (QVT) peut contribuer à réduire le Turnover. Offrir un environnement de travail agréable et des avantages compétitifs sont des leviers efficaces pour la rétention des talents.

Des processus de recrutement plus rigoureux

Un processus de recrutement bien structuré permet d'identifier les candidats les plus en phase avec la culture et les besoins de l'entreprise. Cela réduit les risques de départs précoces et donc le Turnover.

Conclusion

En définitive, le Turnover est un phénomène complexe qui peut révéler autant qu'il peut influencer la stratégie de recrutement d'une entreprise. Une gestion efficace de ce taux est donc cruciale pour la pérennité et le dynamisme de toute organisation.

Team Wink
Fondateur, Wink