Consultante en recrutement freelance : Découvrez le portrait de Chloé Juan

Team Wink
Team Wink
10/1/2024
4min
chloe-juan-consultant-recrutement


Aujourd'hui, Wink s'entretient avec Chloé Juan, coach et consultante en recrutement. Chloé a décidé de se lancer dans le freelancing en 2021 et travaille actuellement avec diverses entreprises pour les aider à trouver les meilleurs talents. Dans cet article, vous allez découvrir son expérience, ses motivations et les leçons qu'elle a apprises tout au long de son parcours.


Votre vie en quelques mots

Présentez-vous ? 

Je suis Chloé JUAN, j’ai commencé par un BTS Commerce International, puis un Bachelor Business Management (où j’ai terminé mon année au Mexique, avec une Licence Commerce International en anglais/espagnol), puis je suis revenue en France pour un Master en développement commercial et marketing, en alternance dans un cabinet de recrutement.

Pourquoi le recrutement ? 

Ce n’était pas prévu 😅. J’ai découvert le recrutement en cherchant un poste avec du commercial, du relationnel, et avec une forte envie de découvrir les métiers qui existent, car ce n’est vraiment pas clair, on n’imagine pas qu’il existe autant de métiers différents !

Je me suis prise de passion pour les métiers de l’industrie, car les postes sont très variés, les contacts aussi (interlocuteurs RH, managers, directeurs, techniciens, ingénieurs...), les problématiques évoluent constamment avec l’actualité, et comme on travaille avec l’Humain, cela demande une adaptation quotidienne aux différentes situations qui se présentent.

Qu'est-ce qui a allumé la flamme de l'entrepreneuriat chez vous ?

Une envie de liberté ? Le goût de l’aventure ?

Je n’avais pas particulièrement envie d’ouvrir ma boîte. Cela est venu “par hasard”, car je cherchais un poste où je pourrais mixer le recrutement et le coaching. N’ayant pas trouvé l’opportunité qui me convenait, j’ai choisi de créer mon poste et voir ce que cela allait donner. Il s’avère que depuis 2 ans, je m’éclate à créer un poste à ma façon, avec ma vision des choses, et visiblement les candidats, clients, coachés que j’accompagne approuvent ce côté accompagnement, qui leur manque ailleurs.

C’est parti comme ça, et maintenant j’espère que l’aventure va durer !

Motivations et choix professionnel

Combien de temps vous a-t-il fallu pour vous lancer en tant que recruteur indépendant ?

Le temps de lire "Le Guide du Recruteur Indépendant en 24 heures" ou plusieurs mois de préparation (formation) ?

J’ai lancé mon activité un peu sur un coup de tête, du coup en 1 semaine. Par contre, le temps de me sentir à l’aise avec mon offre et comment la présenter, je dirais environ 6 mois de “stabilisation”.

Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer en solo ou de rejoindre un réseau de recruteurs indépendants ?

J’ai choisi de me lancer en solo car précédemment j’étais sur un poste avec tellement d’autonomie, et avec tout à construire de zéro (prospecter, trouver les candidats, faire les visites d’entreprises, suivre mes candidats etc), que là c’était à peu près la même chose ! Mise à part qu’il a fallu border certains aspects (contrats, fonctionnement, options, aspect commercial & communication,…).

Stratégie de développement

Êtes-vous spécialiste d'un domaine en particulier ou généraliste du recrutement ? Et surtout, pourquoi ?

Je suis spécialisée dans les métiers techniques en industrie, sur toute la chaîne de création de produits, c’est-à-dire :

  • les bureaux d’études (conception, prototypages, essais...)
  • les laboratoires (formulation, chimie…) 
  • La production (services qualité, maintenance, HSE...)
  • Les achats, gestion de projet, supply interne. 

Je recrute principalement au niveau Ingénieur, et à 1h30 max autour de Tours (Blois, Orléans, Poitiers, Le Mans, Angers, Châteauroux,...), car je me déplace pour accompagner mes candidats en entretien et ainsi faire un vrai feedback client et candidat.  


Comment avez-vous réussi à trouver vos premiers clients ?

Êtes-vous passé par les réseaux sociaux, le bouche-à-oreille ou avez-vous crié votre expertise depuis votre fenêtre ?

J’ai repris certains de mes anciens clients, j’ai pris beaucoup de contacts via Linkedin, utilisé les réseaux en présentiel (Dynabuy), et j’ai fonctionné par recommandation client/candidat. 

Comment vous êtes-vous équipé pour lancer votre activité et comment cette boîte à outils a-t-elle évolué dans le temps ?

Concernant les outils, c’est une charge énorme. Mais nécessaire, donc je me suis équipée de : 

  • CRM / ATS pour suivre mes clients / candidats, enregistrer les fiches de postes, diffuser les annonces, suivre les candidatures, projets clients, … 
  • Les jobboards pour trouver les candidats, une licence LinkedIn Recruiter Lite au début (mais un peu chère pour le service, donc je suis revenue à Premium simplement). 
  • Du Drive pour tous mes échanges commerciaux pour de l’information nécessaire (assurance, forfaits en tous genres, …)


Quels ont été les plus gros freins que vous avez rencontrés depuis le lancement de votre activité ?

Une surcharge de travail, une panne de café ou une invasion de chats ?

Les plus gros freins par moment c’était … me mettre à communiquer sur ce que je faisais clairement, et le faire régulièrement. Oser demander des recommandations, des contacts. La peur des contrats clients (comment bien tout ficeler ? pas simple au début). 

La solitude parfois face à une situation où on est seul.e à pouvoir répondre à la demande en question (pas de collègue pour débriefer et se raisonner).  

Selon vous, quelles sont les attentes réalistes en termes de chiffre d’affaires d'un recruteur indépendant en première année par rapport à la deuxième année ?

Je n’ai pas vraiment un chiffre exact à donner, mais je dirais qu'on peut s’attendre à un doublement de chiffre d'affaires en deuxième année.

Stratégie d’acquisition

Quel est votre modèle économique ? Le succès, l'acompte, le RPO ou autre chose ? Pourquoi ?

Chez Raya Accompagnement, les recrutements se font au succès, avec une partie à l’embauche et l’autre à la fin de la période d’essai. 

Pourquoi ? Car cela rassure le client : je m’engage à lui trouver quelqu’un, sinon cela ne lui coûte rien. Par ailleurs, pour moi ce n’est pas un gros risque non plus car jusqu’ici tous mes candidats sont restés en poste, en CDI chez mes clients. 

Les secrets de la réussite en solo

Quels super-pouvoirs, selon-vous, rendent un recruteur indépendant efficace ? (qualités humaines, expérience pro, etc.) Quelles compétences faut-il absolument développer pour se lancer en tant que recruteur indépendant ?

Je pense qu’il est impératif de savoir s’organiser d’une manière très stratégique.

  • Le premier point c’est la gestion du temps,  avec toutes les informations qui arrivent de tous les côtés en permanence, il peut être très facile de se déconcentrer et de perdre le fil dans les différents contacts, demandes, tâches, etc. 
  • Le deuxième point serait vraiment la patience : un recrutement met parfois du temps à être acté, et on reste sur de l’humain donc l’histoire peut aussi s’arrêter à tout moment (prospection, rencontre, sourcing, entretiens, rencontre client, signature,...). 
  • Le troisième point serait la délicatesse : oser communiquer, dire les choses, même pour les feedbacks négatifs. Prendre le temps d’écouter les réelles motivations, inquiétudes, points de vigilance etc, et non pas forcément chercher à être commercial à tout prix. 

Erreurs du passé

Quelles sont les boulettes les plus mémorables que vous avez faites en démarrant votre activité ?

On veut tout savoir !

Faire un recrutement sans contrat, “en se serrant la main”, et découvrir que le client décide de recruter le candidat “sans moi” (sans me payer la prestation). Karma 😎 : au dernier moment, le candidat a refusé l’offre, ils se sont retrouvés à devoir rechercher sur le même poste à 15j de l’arrivée d’un gros projet…

Ne pas donner de date de retour aux candidats : certains rappellent tous les jours pour savoir où ça en est. Alors maintenant je les préviens. Ils seront rappelés uniquement le vendredi (ou avant bien sûr s’ils décrochent un entretien). Ainsi, j’avance en semaine !

Si vous pouviez remonter le temps, que feriez-vous différemment pour booster votre activité et atteindre plus vite vos objectifs ?

Je prendrai davantage de temps sur la définition de mes objectifs, planification, et définition claire de mes tâches pour, le matin, savoir directement sur quoi je me mets, efficacement, et sans rien oublier. Et j’insisterai un peu plus sur les relances (nouveaux contacts) clients. 

Une dernière chose à ajouter ?

Merci !

Contributeur
Team Wink
Team Wink
24/4/2023

Vous recrutez actuellement ?

Réservez un créneau de 30 minutes pour découvrir le logiciel de recrutement Wink

Questions fréquentes