RH 3.0

Dans la peau d'un Talent Hacker

Louis Beranger
5min

65% des candidats se sentent déçus par les entreprises après y avoir postulé dû à un manque de considération que les recruteurs ont pour eux ! 😱

Prenez le contre-pied et rentrez dans la peau d'un Talent Hacker, roi des outils digitaux et prince de l'expérience candidat ! 👑

Nous avions déjà évoqué le lien étroit entre le digital et le recrutement dans l’article L’Homme & La Machine ou le nouveau recrutement ainsi que les nouvelles techniques de recrutement dans Le Growth Hacking appliqué aux Rh, nous vous invitons à les découvrir ou redécouvrir avant de débuter cet article sur le Talent Hacking 😉.

Le Talent Hacking c’est quoi ? 🤔

Les recruteurs sont en recherche constante de la perle rare 💎, encore plus aujourd’hui dans un marché du travail ou l’offre et la demande est en déséquilibre (trop d’offres et pas assez de demandes sur une typologie de métier ou à l’inverse, trop de demandes et pas assez d’offres sur une autre). 

C’est là qu'intervient le talent hacking, une approche qui va les aider à trouver ce fameux mouton à cinq pattes tant désiré (rassurez-vous, on en conclut vite que quatre pattes, c’est déjà bien assez 🐑). À contre-courant du growth hacking qui va chercher à cibler massivement les candidats par des moyens marketing toujours plus nombreux, le talent hacking, en utilisant ces mêmes techniques, va lui filtrer et shorlister une poignée de profils voir même LE profil en totale adéquation avec la fiche de poste.

Pour ce faire, le Talent Hacker va identifier des “tricks” qui vont lui permettre d’automatiser l’acquisition de candidats et la rendre personnalisable, agile et peu coûteuse. À la suite de sa première campagne d'automatisation, et par la suite des nombreuses autres campagnes lancées, il récupérera des résultats quantifiables et mesurables qui vont servir à améliorer son processus de recrutement rapidement et efficacement. Le tout dans le but de supprimer les tâches à faible valeur ajoutée. 🤖

Le Talent Hacker c’est qui ? 🧐

C’est le recruteur qui a une longueur d’avance sur les autres 🏊‍♂️ , car il s’est équipé des bons outils ! (on vous en parle un peu plus loin dans l’article). Il est dans l’ère du temps et sait se servir de la technologie et des réseaux sociaux car le digital est gravé dans son ADN 🧬. Il a compris que recrutement et expérience ne font qu’un et il joue de ses atouts pour séduire le candidat et faire qu’il sera plus intéressé par le poste qu’il propose plutôt qu’un d’un autre recruteur. 

Comment fait-il pour séduire le candidat ? 🕺

En mettant en avant l’expérience candidat pardi ! 

A l’instar d’un sales s’adressant à un prospect, le talent hacker va tout mettre en œuvre pour courtiser un candidat et le faire tomber dans ses bras (très romantique tout ça). 

En effet, dorénavant c’est davantage au candidat de décider s’il souhaite ou non rejoindre une entreprise d'où l'importance d’optimiser l’expérience de celui-ci dans son processus de recrutement.

La boîte à outils du talent hacker ! 💼

Le bricolo du recrutement a toujours ses outils à portée de main pour concrétiser sa quête de talents mais de quoi est faite sa malette ? On vous livre tous ses secrets :

Le talent hacker doit se doter d’une interface intuitive et ergonomique qui lui permet la centralisation et la gestion de ses candidatures, la création d’un vivier de talents pour garder (dans le respect de la RGPD) les profils en back office et pouvoir faire appel à eux en quelques clics si un poste est en adéquation avec leurs compétences, le multi-posting pour diffuser la fiche de poste rapidement et efficacement, le site carrière pour valoriser et faire rayonner la marque employeur de l’entreprise cliente,... Toutes ses fonctionnalités sont de plus en plus essentielles pour permettre au recruteur d’effectuer un recrutement plus rapidement et surtout plus efficacement.

  • 📱 Linkedin, l'eldorado des jeunes talents : 

Plus besoin de présenter ce réseau social professionnel et forcé de constater que les profils candidats sont réunis ici, le talent hacker doit impérativement s’en servir pour sa chasse de talents. Pour ce faire veille, automatisation (personnalisée bien entendu) et personal branding vont lui permettre d’attirer et de capter les potentiels candidats intéressés pour le poste à pourvoir. 

  • 📧 Emailing, newsletter et sms personnalisés. La palette du marketeur roi de l’automatisation !

Ici, entre en jeu réellement le growth hacking, le talent hacker va se servir des outils de marketing pour s’adresser à la masse et automatiser pour lui permettre de se concentrer sur des tâches moins chronophages. Mais il ne faut bien sûr pas tomber dans une bête automatisation sans personnalisation (évidemment pas non plus dans le spam et le matraquage). Il est important de se servir de ces outils pour réussir à séduire les candidats sans les dégoûter en s’adressant à eux comme monsieur tout le monde, il faut trouver la bonne approche, le bon wording, pour rendre le message impactant, offrir une expérience candidat unique et construire une véritable marque employeur (peut-être en y incorporant une gamification ? On vous laisse tester et trouver la manière qui vous ressemble !)

  • 📇 Parsing : l’extraction intelligente des données des CVs. 

Cet outil parfois incorporé dans un logiciel ATS de recrutement permet d’extraire, grâce à l’intelligence artificielle, les données des CVs. Pourquoi ? Pour gagner du temps ! Les recruteurs reçoivent souvent une tonne de Cvs et ils ne sont parfois pas tous lus alors autant avoir la possibilité de synthétiser tout ça pour donner une chance à tout le monde d’être lu.  

  • ⭐️ Scoring : 

Un score de matching entre la fiche de poste et le profil des candidats pour automatiser la pertinence d’une candidature, alors oui ça fait peur dit comme ça, on se croirait dans un épisode de Black Mirror, mais ceci permet pour les recruteurs comme les candidats d’avoir un rapide aperçu sur l'affinité du poste et des compétences, de faire gagner du temps aux deux parties et de retirer l’effet de halo (non mais halo quoi ?) en se basant uniquement sur des critères objectifs de sélection.

  • 🏆 Le plus important : l’humain (et oui en poussant un peu ça rentre dans une mallette !). 

Tous ces outils sont des aides, mais ils ne remplaceront jamais le côté humain du recrutement qui est le cœur même de ce métier et le talent hacker ne le met pas de côté au contraire ! Il est bien conscient que ces nouveaux outils lui permettent de se focaliser sur la vraie valeur de son travail, le plaisir de rencontrer des candidats, de nouer des relations avec eux et de les aider à atteindre leur objectif. 

Pour finir 🎯

Les ressources humaines sont au cœur de cette démarche de digitalisation des processus de recrutement et le talent hacker n’en est que les prémices. La fonction RH doit se rapprocher de ces nouveaux outils pour permettre un renouvellement et une restructuration du métier en mettant au centre l’expérience candidat avant, pendant et après le processus de recrutement.

La technologie et l’humain doivent donc cohabiter, pour une meilleure harmonisation, au service des recrutements. 😉

Similar posts

With over 2,400 apps available in the Slack App Directory.

On recrute  🚀

Prêt à embarquer avec l'équipage Wink ?
Consultez nos offres
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.